Archive

Archive for the ‘Santé’ Category

COMPILATION POUR COUREURS

Mon éditeur Melmax Music vient de sortir une compilation de titres pour courir en rythme !

Celle-ci comprend des morceaux plutôt funk et dance mais aussi mon titre « Terre » de mon cd « Retour de voyages imaginaires » … Une façon imaginaire de voyager tout en courant…

Short promotional video on youtube : https://www.youtube.com/watch?v=aXEckGTAQf4

Et voici la pub : PR – Training For Semi

stage de tambours chamaniques

26 et 27 juillet 2014

Stage co-animé par J-F de la Chaise et Joël Lévêque.

« Rythmes et magie du tambour de chamane dans les Cévennes du Sud ».

Le tambour chamanique a un immense et inépuisable potentiel de transformation et de guérison par l’émission et la réception de ses vibrations subtiles.                                                               Perfectionner son utilisation est une expérience personnelle unique et riche en enseignements.

Programme:

Le « chamanisme » est en chacun de nous et à partir de cette affirmation, nous aborderons les points suivants:

Développer la confiance en son intuition.

Exprimer qui l’on est dans le moment présent par le « langage du son » et la résonance.

Alignement de nos centres. Ouverture aux quatre directions, aux ressources et gardiens associés.

Travail avec les quatre éléments : comment faire émerger leurs différentes qualités par le jeu musical et la danse. Autant au niveau corporel, que psychologique ou spirituel.

Notions d’archétypes, « d’esprits », leurs aspects lumineux et leurs aspects ombres.

Comment se mettre dans « l’état d’être de guérisseur ».

Intégration, séance de guérison et d’auto-guérison.

Outils:

Technique du geste musical et du jeu percussif

Méditations dans le silence de la nature.

Joël vit dans les Cévennes du sud où il anime des stages de création de tambours. Il a toujours été très proche de la nature,  au travers de différentes expériences : dans les forêts de l’ouest de la France et dans les montagnes Pyrénéennes en tant qu’accompagnateur montagne et naturaliste, puis dans la selva amazonienne lors de longs séjours initiatiques…                                Les voyages en Asie, dans l’océan Indien et en Amérique du sud l’ont aussi ouvert à la spiritualité. La rencontre avec la magie du tambour, cet instrument rituel, oriente son chemin vers les traditions chamaniques et leurs pratiques de guérison ancestrales.                                      Site : http://www.joel-leveque.com/

Percussionniste depuis plus de 30 ans; je voyage en Afrique, à Cuba, au Brésil, créateur de « Tempo oiô! » groupe de percussions et cuivres qui rend hommage à la culture noire; initié avec des chamanes et des danseurs à travers une recherche spirituelle sur l’énergie, j’enseigne et partage ma passion de la musique avec des groupes d’enfants ou d’adultes. Auteur d’un livre pédagogique « Initiation à la magie des percussions » (Ed. du Souffle d’Or) et d’un cd de percussions afro-latines et chamaniques « Retour de voyages imaginaires » en écoute sur mon site: http://www.delachaise-percussions.com

200 € inclus repas et camping et prêt de tambours.

PERCUSSIONS ET DANSES AVEC LES PERSONNES SOUFFRANT D’ADDICTIONS

Voici un texte qui m’a été demande par le « Canard biodynamique »  (journal des élèves de l’École de Psychologie Biodynamique). J’y présente mon travail de percussionniste lors de stages psycho-corporels ou chamaniques. J’y évoque aussi l’apport qu’il peut avoir avec les personnes souffrant d’addiction.

PERCUSSIONS ET DANSES AVEC LES PERSONNES SOUFFRANT D’ADDICTION

Depuis les premiers temps, les tambours aident à guérir par la force de leurs vibrations. Cette dimension sacrée et secrète des percussions est méconnue chez les occidentaux. Elle est une trame de fond énergétique et universelle qui concerne tous les êtres humains, comme un appel à nous sentir plus vivant.

Le travail avec les cinq éléments ou les transes nous relie à nous-mêmes, aux autres et à l’univers. A travers ces formes de mouvement dansé, le corps se relie au subtil (psyché, émotions et dimension spirituelle). Il nous donne la possibilité de nous dépasser en intégrant d’autres dimensions, aussi bien vers l’intérieur de soi que vers la terre ou les étoiles… De plus, il y a aussi corrélation entre une conscience d’une incarnation terrestre et un hommage intrinsèque à la terre qui nous porte. Ces sentiments se retrouvent partagés d’une façon intuitive par la plupart des gens présents, dans les différents ateliers auxquels je participe.

Par sa globalité et sa puissance, ce travail est un outil très efficace pour soutenir et soigner des personnes dépendantes. Il touche jusqu’au cœur de l’être. Je ne suis pas thérapeute mais j’ai eu souvent l’occasion de travailler avec des personnes souffrant d’addictions. J’ai moi-même un passé avec des périodes de dépendance que j’ai soigné en thérapie psycho-corporelle. Ces personnes ont un besoin fondamental de retrouver un « amour propre » pour leur corps et leur personnalité. La tendresse envers leur enfant intérieur, l’expression libre, le lâcher-prise, le respect pour leur corps, la redécouverte d’énergies positives en eux, le plaisir de danser, de jouer collectivement sont des réponses vitales qui ramènent ces participants vers la beauté de la Vie. Comme le dit François Lewin, directeur de l’école de Psychologie Biodynamique : « La vie gagne toujours, il faut aller la chercher en soi pour dénouer les contrats que l’on a passés avec soi-même étant enfant. »

Dans les stages de groupe, le partage de sensation et la verbalisation complètent le travail en amenant les mots pour éclairer la conscience. Le mental se fait ami. La parole, le regard et les oreilles se font réconfortants.

J’accompagne des thérapeutes et des chamanes avec mes percussions depuis les années 80. C’est parfois un djembé, une ou plusieurs congas selon le type de rythmes que je joue. Et surtout selon « l’esprit » du travail de guérison…

L’une des thérapeutes (Barbara Schasseur) est spécialiste des addictions et a écrit un livre sur la boulimie… (#1) En 1994, le premier stage où j’ai travaillé avec elle, était uniquement composé de personnes ayant des problèmes d’addiction avec des drogues, de l’alcool ou la nourriture. Et dans ce stage organisé avec un « babalao » brésilien (prêtre d’umbanda)  nous avons pu entre autre… jeûner plusieurs jours !

 Ce travail de danses et percussions permet à chacun de se découvrir sur différents plans qui combinent simultanément la dimension du transpersonnel avec les histoires personnelles.

On peut distinguer :

– Sensations fines dans les différentes parties du corps, les sept directions (le centre, devant, derrière, gauche, droite, bas, haut) ainsi que l’axe vertical passant entre les jambes et le sommet du crâne. Celui-ci nous offre la possibilité de nous transcender dans la danse car il dépasse nos limites corporelles en allant du centre de la terre au ciel (notre étoile). Le danseur peut à la fois s’enraciner et grandir en restant centré…

Il expérimente de mieux habiter son corps.

– Travail sur l’énergie. Toutes les expériences liées aux percussions, aux danses et aux transes (de possession ou non), permettent un magnifique travail sur l’énergie. La synergie des individus dans le groupe, le plaisir de faire ensemble ou la concentration sur un thème, amènent une expression commune dans l’énergie malgré une individuation du discours personnel. On se sent porté par l’énergie collective… Personnellement j’y suis très sensible et peut jouer « à fond » pendant des heures, mon corps ne ressent plus la fatigue !

– L’esprit. Dans un stage, il y a une alchimie qui nait à partir du thème du stage puis du discours du formateur. Elle englobe les réponses intérieures de chaque participant, les histoires individuelles, mon intuition et ma façon de transformer en musique. Dans un même temps, je deviens canal et me fait habiter par l’esprit du stage. On entre dans le monde des vibrations à partir du langage du son et des rythmes. Tout ceci fait que nous sommes UN. L’esprit du groupe est là et permet à chacun de travailler en profondeur sur soi tout en exprimant qui il est.

– L’expression personnelle. Chaque danse est unique et témoigne de l’instant présent. Chacun trouve en lui des réponses dans le mystère de sa création. Un univers de sensations s’ouvre à soi en dépassant le geste dansé. Dans cette synthèse, la danse connecte le corps avec la psyché, l’énergie, les archétypes, les émotions, l’esprit, l’âme et apporte des solutions en donnant des images. L’expression personnelle devient miroir de « qui on est vraiment », passé et présent confondus.

– Don de soi. L’ouverture de chacun (moi y compris) aux problèmes psychologiques des uns et des autres, le lâcher-prise nécessaire appréhendé collectivement, le partage à plusieurs, font que le cœur s’ouvre et apporte un réel appui au travail intérieur. Pour ma part, je suis obligé de me donner totalement, en toute transparence, d’autant qu’évidemment, le travail me brasse aussi ! Je suis autant canal percutant neutre que musicien et être humain… Tout se rassemble en moi et rejoint l’ensemble.

– Appel à la vie. Dans ce travail on sent la force de vie qui vient toucher chaque cellule de notre corps comme un rayon de soleil qui nous inonde de l’intérieur…

Et le but de ce travail, que ce soit dans la transe ou en psychologie biodynamique, est bien de réveiller la force de vie en nous, afin de libérer le noyau sain… ! Et petit à petit, donner du sens à notre vie en lui permettant de grandir et de manifester notre potentiel profond… D’autant plus pour des personnes prisonnières d’addictions.

– La danse, la musique, sont des formes artistiques où l’on ressent intensément le moment présent. Et le partager avec d’autres personnes dans l’unité d’une même quête de guérison est un cadeau qui apporte beaucoup de joie et de force : le plaisir de créer ensemble et la force intérieure victorieuse de l’explorateur qui découvre. En découle aussi l’intérêt du partage ultérieur de ces expériences lors de temps de verbalisation.

A noter que, bien que très différentes, ces formes se conjuguent parfaitement avec les massages et la méditation.

 « Le corps suit même si le mental dit : “ Non ce n’est pas comme ça ! ” ; il sait, il vit, il suit la force de Vie. Mettez-y de l’amour et les scories sortent… » – François Lewin.

 Mes champs d’intervention sont au nombre de trois :

 1 Je commencerai par la transe que j’appellerai « neutre » ou pure, car c’est une transe de nettoyage transpersonnel uniquement énergétique. Je l’accompagne souvent au djembé avec un rythme ternaire ultra rapide comme le morceau « cérémonie » enregistré dans mon cd (#3). Lorsque je l’explorais une fois, j’ai ressenti comme si « je m’incorporais moi-même ». C’est un travail de reconnaissance de son incarnation sur terre où le corps devient sensations subtiles. En général les personnes tournent sur elles-mêmes très rapidement, crient, vomissent parfois. On sent l’axe qui nous traverse. On dépasse sa peur du vide et de l’inconnu.

Je fais ce travail avec Barbara Schasseur mais aussi d’une autre manière avec l’école de psychologie biodynamique qui l’appelle la « vibration psycho-orgastique ». Les gens ne tournent pas, ils vibrent debout dans la position du skieur tout schuss, les bras vers l’avant, en imaginant une queue de kangourou qui les relie à la terre. C’est très puissant, on sent toutes les cellules de son corps vibrer, comme lors d’un orgasme transcendantal… !

 2 Travail avec les quatre éléments.

Feu, terre, eau et air sont les quatre éléments fondamentaux qui nous composent. Ils vivent en nous en manifestant la Vie. En 1994, j’ai été initié dans un temple d’umbanda afro-brésilien à Sao Paulo puis pendant plusieurs années à Paris et en Europe. Les « ogàs », joueurs de tambours initiés, jouent sur une seule conga (ou atabaque) des rythmes dédiés traditionnellement en chantant des « pontos » (littéralement ponts) ou chants pour invoquer et communiquer avec le subtil et l’au-delà. Il y a là une cosmogonie très riche basée sur le christianisme, le spiritisme et le culte des « orixas » ou dieux et déesses venus d’Afrique, liés chacun à un élément. Par exemple, Oxum est la déesse de la rivière mais aussi une reine magnifique, belle femme tout de jaune vêtue et dansant merveilleusement. Elle symbolise la fertilité, la beauté, la sensualité mais aussi les émotions et la fluidité intérieure. Ogum est un dieu du feu qui représente la force intérieure de la mise en mouvement, c’est aussi un guerrier très puissant. Il y en a d’autres tels Yemanja la mère (mer), Oxala le dieu du ciel, Iansa la déesse du vent ou encore mon guide personnel Oxossi dieu de la forêt, le chasseur indien. Chacun a, à la fois, une représentation venue d’Afrique (mais on retrouve aussi la plupart de ces dieux dans l’antiquité occidentale sous d’autres noms) de personnage archétypal, mais aussi des tas de correspondances avec la psyché individuelle. Et le plus extraordinaire, c’est que c’est universel. Les sentiments, les histoires, les émotions, les sensations, les danses même se retrouvent connectés à des personnages vieux de plusieurs millénaires… !!! Je vois souvent les gens danser par exemple quand j’invoque la terre, à moitié courbé en deux à la manière des « pretos-velhos » (vieux noirs ou ligne d’esprits très populaires au Brésil et liés à la terre) ! Les chants et les rythmes résonnent d’une façon magique car les quatre éléments vivent en chacun de nous.

 Je travaille de plusieurs façons : avec l’équipe de « La Voie Chamanique » nous utilisons la « psychologie de la nature » avec une recherche du guide intérieur, des incorporations d’orixas et d’esprits. Ce beau travail nous aide à nous connecter à des forces qui nous dépassent, bien qu’elles fassent partie de nous. Nous recevons des messages de l’invisible dotés d’une sagesse et d’un amour qui nous réconcilient avec le monde et nous aident à trouver la paix intérieure. L’incorporation est une formidable expérience pendant laquelle on reçoit dans tout le corps un esprit ou une forme d’élémental appelé orixa (oricha en espagnol). Le médium ressent comme un éclair lumineux et une énergie très puissante qui vient par la tête ou les pieds. Celle-ci l’emplit alors totalement et le fait se mouvoir et souvent danser d’une façon très reconnaissable propre à l’identité de l’esprit. Il peut alors délivrer des messages, soit seulement pour le médium ou s’exprimer à voix haute pour les autres personnes présentes. Le chamane garantit par un cadre ritualistique très précis le bon fonctionnement des cérémonies. Le médium cultive le lien avec son (ses) entité (s) par des rituels effectués devant son autel ou dans la nature.

Avec Véronique Pioch ou lors de stages chamanique, je travaille en connection avec le chamane, les esprits et le groupe. Il n’y a pas (ou rarement) d’incorporation mais des nettoyages énergétiques très puissants. Les participants explorent chaque élément lors de jours dédiés, autant au niveau corporel, qu’émotionnel, psychologique et spirituel. Ils dansent librement pendant des heures et j’improvise en me reliant à l’esprit du groupe et de l’élément. J’utilise pour cela une panoplie d’instruments allant des tambours frappés avec les mains (congas, bongos, djembé) à ceux joués avec des baguettes (toms de batterie, caisse claire, cymbales, gongs, etc.), d’autres (senza, flûte) je chante aussi.

 Lors de mes interventions pour l’école de Psychologie Biodynamique, notamment lors du stage de retrouvailles de tous les étudiants, j’ai la chance d’accompagner tous les formateurs. Il y a là une constante de respect de la personne, d’amour et de sérieux qui, année après année, forme le ciment de cette bonne école formant des thérapeutes. Mes passages se font lors de séances d’une heure trente pendant lesquels je n’arrête pas, ou lors d’exercices plus courts. Cela dépend du formateur. Avec François Lewin, c’est incroyable comme nous travaillons dans la même médiumnité. Il s’approche, je le regarde et lui dit : « De l’eau » et effectivement, c’est ce qu’il venait me demander de rajouter dans mon jeu… ! Ce peut être par un chant, un rythme spécifique d’invocation ou une « touche plus aquatique » que je mêle à mon jeu rythmique.

Avec les autres formateurs aussi, que ce soit pour danser en soi ou vers les autres, dans la douceur ou en force, exprimer sa puissance sexuelle, son lien à la terre ou au ciel, sa fluidité, sa rigidité, son feu, ses eaux, sa joie ou sa tristesse, sa fatigue de la vie ou son enthousiasme, son identité sexuelle, ses ancêtres (lignée masculine, ou féminine), etc. Tout se retrouve et peut s’exprimer dans les danses en liaison avec les rythmes des quatre éléments (les cinq même si l’on tient compte du cinquième : l’éther ou l’Amour).

Je laisse libre cours à ma créativité en me laissant traverser par les rythmes et en improvisant des chants, en général sur trois congas. Ma réponse musicale vient dans la nécessité de telle ou telle qualité par rapport à la demande initiale du formateur et à la vague de la danse collective. J’initie, je m’adapte et suit dans un même temps. « Ça » me traverse, je suis à la fois féminin/récepteur et masculin/acteur dans une médiumnité qui me laisse aussi simultanément exprimer ma personnalité.

3 Jeux percussif avec groupes

Il existe maintes manières d’enseigner les percussions et le faire dans un cadre de développement personnel diffère évidemment d’un travail d’imitation folklorique dans un but professionnel. J’en ai parlé dans mon livre (#2) dans le chapitre sur les jeux en stage de développement personnel.

Nous portons tous en nous la capacité à jouer, créer, bouger ensemble en rythmes. L’abord relativement facile du jeu percussif permet à tout le monde, pratiquant la musique ou non, de partager le plaisir de jouer autour des percussions.

La musique est un langage qui permet de s’exprimer. Les percussions amènent une dimension festive mais aussi une simplicité comprise par tous.

Les vertus de leur apprentissage sont nombreuses : travail de coordination, concentration, défoulement corporel, écoute intérieure et des autres, respect du tempo (la loi commune, typiquement masculine), expression personnelle, respect de la parole d’autrui, appréhension du « langage du son » à travers le geste musical, inspiration, improvisation, sensations d’énergies positives, plaisir de faire ensemble, joies du jeu collectif …

L’apprenti percussionniste aborde un univers très riche, que ce soit en imitant ou en créant. Et c’est amplifié quand on joue en groupe.

 En conclusion, je ne peux que rappeler que cet élan de vie dont manquent souvent les personnes souffrant d’addiction est apporté par l’expérience du jeu collectif de la danse et de la musique avec les percussions. Ils ne peuvent toutefois et évidemment pas faire abstraction de séances de verbalisation avec un thérapeute. Les stages viennent compléter le travail en englobant tous les aspects de la personnalité et les différents plans de l’être. Et vive les percussions !

Barbara Schasseur « La boulimie, un suicide qui ne dit pas son nom » Ed. De Boeck « Transe et thérapie Sur les traces de Dionysos » Ed. de L’Harmattan

#2 J-F de La Chaise « Initiation à la magie des percussions » Ed. du Souffle d’Or

#3 Cd Jeff Delachez wan allin runa « Retour de voyages imaginaires »

 

photo de la couverture

Ce livre est innovant, il nous parle de présence, d’être dans son corps, d’énergie positive, de créer ensemble, dans la joie… ! Plusieurs fois un enfant m’a sorti « hallellujah » tellement il y avait de plaisir partagé … !

couverture de mon livre

couverture de mon livre

Catégories :Musiques music musicas, Santé, Uncategorized Étiquettes :

CE QUE LA NATURE NOUS DIT…

P1050007

Catégories :Les photos, NATURE, Santé, Uncategorized Étiquettes :

EXTRAIT DU LIVRE DE PAULO COELHO « ALEPH »

SUR LE CHAMANISME :

« Le chaman allume le feu dans une cavité qui protégera les flammes du vent qui ne cesse de souffler, place à côté une sorte de tambour, ouvre une bouteille contenant un genre de liquide que je ne connais pas. le chaman en Sibérie-où le terme est apparu- suit les mêmes rituels que le pajé dans les forêts amazoniennes, les sorciers du Mexique, les prêtres du candomblé africain, les spirites en France, les aborigènes d’Australie, les charismatiques dans l’église catholique, les mormons dans l’Utah, et ainsi de suite. »

Je rajouterai personnellement : de l’umbanda afro-brésilien qui est la tradition que je pratique avec notamment un groupe qu’on peut connecter sur le site : http://www.voiechamanique.com/

Nous travaillons lors de stages de « psychologie de la nature » et « rencontres avec les guides »…

LA DETTE …

Comme le dit Mauricio Lazzarato dans le Monde Diplomatique : « Des sommes énormes sont transférées des débiteurs (la majorité de la population) aux créditeurs (banques, fonds de pension, entreprises, ménages les plus riches) : à travers le mécanisme d’accumulation des intérêts, le montant total de la dette des pays en développement (PED) est passé de 70 milliards de dollars en 1970 à 3 545 milliards en 2009. Entre-temps les PED avaient pourtant remboursé l’équivalent DE 110 FOIS CE QU’ILS DEVAIENT INITIALEMENT. »

Mais servez vous messieurs, prenez Tout ! Le château de Versailles est déjà hypothéqué; bientôt ce sera le tour de nos maisons et de nos forêts… ! Quel absurde système qui prend le pas sur la raison, l’Humain et ses possibilités naturelles de Vivre en Paix sur notre bonne et belle planète Terre … !!!

Catégories :La politique, Santé

cynisme…

C’est fou comme quand le monde financier s’écroule, que les actions dégringolent ils ne trouvent pas mieux que de vouloir équilibrer les budgets des états …

Hum déjà le rapport est limite mais en plus LA SOLUTION derrière est de s’en prendre aux retraites et à la sécu !!

C’est quand même hallucinant et ils nous l’annoncent tranquillement par les radios où l’on entend que le FMI  « préconise » que face à la crise il faut baisser la part du social dans les budgets … ! Bien entendu c’est plutôt à l’armée, aux  industries nucléaires ou pétrolières de nous assurer une croissance qui soignerait tout … !! Et puis on oublie bien entendu une véritable politique volontariste en faveur des énergies nouvelles, une meilleure utilisation de celles-ci: un véritable tri des déchets,  les investissements intelligents notamment dans l’immobilier afin d’économiser sur les factures de chauffage ou d’eau chaude (mais ça aussi c’est du social puisque ça profite plus aux ménages ayant des revenus modestes) Alors … Restons dans la même logique !

Catégories :La politique, Santé Étiquettes : ,

Du nouveau … ? Et quelques opinions

Pendant que nous nous horrifions devant les actes des petits  bleus footballeux et nous exclamons à chaque ballon roulant dans un filet, il y a dans le golfe du Mexique une catastrophe planétaire qui grandit avec une vraie grande perdante : la belle Bleue et sa population d’animaux innocents qu’on oublie totalement: Prions pour eux mes amis

Petite observation franchouillarde: « En d’autres époques difficiles de notre histoire, on sait maintenant à coup sûr de quel côté aurait été ces traîtres du journal l’Equipe »… Quel journal de Merde … !!! Entre sortir une info des vestiaires, faire un gros titre avec des insultes et nous rabaisser à la face du monde entier pendant une coupe du monde je me demande par qui ils ont été payé pour sonner ainsi l’hallali sur notre équipe certes bien lamentable  …?  On dirait bien qu’ils n’ont jamais été pris par la fièvre de 98 !! Beuerk !

Catégories :La politique, Santé Étiquettes : ,

marée noire, idées blanches, actions lumineuses

L’association « Vibrations » lance un appel urgent à tous pour participer à une grande méditation de groupe le SAMEDI 19 juin 2010 à 20h30, heure française (16H30 heure du Québec) pendant une durée de 20 à 30 minutes pour soutenir la réparation rapide de la fuite de pétrole dans le Golfe du Mexique pour les graves conséquences écologiques qu’elle entraîne.
Ce désastre, qui touche en premier lieu l’Océan et ses ressources, tue à grande échelle les baleines, les dauphins …et toute la faune … il est essentiel d’aider à la réparation de cette catastrophe crée par les erreurs liées au libre arbitre de l’homme et ce, par nos intentions d’Amour et un envoi de Lumière.
Nos guides respectifs insistent sur la gravité de cette situation car non seulement les conséquences de la pollution sont les plus importantes jamais produites en si peu de temps mais surtout, cette fuite crée une menace pour la Terre elle-même car, après 50 jours, elle menace d’entamer la protection de la couche terrestre et le redoutable danger est que le Feu du noyau terrestre s’attise…
Selon le Maître Ascensionné Saint-Alexandre :
» 50 jours c’est très long pour la vie et la nature , nous sommes très inquiets pour votre devenir et si rien n’est réparé dans la rapidité, la Terre court un grave danger d’extinction à très court terme (sur environ 2 ans..si cette fuite n’est pas endiguée…). La Terre est en train de s’éroder de sa protection naturelle par cette fuite de pétrole et cette catastrophe écologique, ignorée de façon laxiste par les pouvoirs en place, nous mobilise, nous les Maîtres ascensionnés et tous les Saints dans cette urgence auprès de la Source Dieu pour inspirer des solutions de réparation aux scientifiques qui savent forer mais ignorent comment réparer leurs négligences.
Méditer en groupe est le travail spirituel le plus actif que vous puissiez faire à distance en émettant et visualisant la réparation du problème, que les scientifiques trouvent des solutions, et que les gouvernements agissent avec davantage de responsabilité. Toutes vos bienveillantes pensées et vos prières d’Amour seront les bienvenues pour attirer cette positive réalité pour la protection et la sauvegarde de la Vie sur la Terre.»
Le fait de se réunir en groupe interconnecté à distance permettra de créer un vortex important sur la zone affectée et d’amplifier le travail de méditation en agissant sur la matière.
Cette action est au service de la Lumière et de l’Amour est souhaitée de cette façon par les Maîtres Ascensionnés qui nous guident, et sera suivie de nombreuses autres.
Elle contribue à la transformation de conscience planétaire. Elle nous unit à l’humanité entière et aux plans célestes débordés par les turpitudes issues du laxisme humain.
Nous méditerons de notre côté du site sacré de la Grotte de la Marie-Madeleine avec le groupe formé pour cette rencontre.
Par avance, nous vous remercions pour votre appui et votre solidarité au nom de nos bien aimés guides et pour votre bienveillance à transmettre ce communiqué à tous vos contacts sensibilisés.
Pour la Lumière et au service de la Lumière, dans l’Amour, pour l’Amour et la fraternité solidaire,
Arabelle et le Maître Ascensionné Saint-Alexandre ; Nagual et Saint-Emile,          juin 2010

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : qu’il ne soit pas coupé, qu’il n’y ait aucune modification de contenu, que vous fassiez référence au site http://www.bulletinsvibratoires-d-arabelle-et-nagual.org/ et que vous mentionnez le nom de Arabelle & Nagual.

D’AUTRE PART J’AI LU DANS UN TEXTE SUR LE TROU DE LA SECU (QUI N’EN EST PAS UN SUIVANT L’AUTEUR) une bonne idée pour revitaliser la santé de nos compatriotes : (je cite) « Si les pouvoirs publics, qui nous harcèlent au quotidien de messages publicitaires afin de consommer 5 fruits et légumes frais par jour, étaient vraiment convaincus de leur efficacité pour sauver notre santé et donc l’assurance maladie, ils supprimeraient la TVA sur ces produits ! ! » C’EST Y PAS VRAI MA BONNE DAME ? Franchement si nos politiciens pouvaient trouver de nouvelles idées pour aller dans le bon sens et responsabiliser les français pour qu’ils face attention à leur santé;  le trou de la sécu  se dégonflerait plus facilement.

changements et espoirs 1962-2010

Voici un texte magnifique reçu en 1962 par un italien Eugenio Siragusa connecté avec 2 personnages qui se présentèrent à lui en tant que Ashtar Sheran et Ithacar, venant de la planète Metharia.

« Et ils me dictèrent un Message à envoyer aux Chefs d’État et aux Hommes responsables de la Terre » :

Message aux puissants de la Terre

« Savants ! Hommes de gouvernements !

Malgré nous, nous devons encore et nécessairement vous avertir que si vous continuez à réaliser les desseins que vous vous êtes fixés au sujet des expériences nucléaires, rien ne pourra être fait pour éviter que votre monde ne subisse un coup violent, désastreux et mortel.

Si vous ne voulez pas que votre planète devienne le bagne douloureux d’un temps passé, vous devez supprimer, avec une détermination absolue et pour toujours, vos expériences nucléaires injustifiables, insensées et mortelles.

Si nous nous sommes proposés de veiller sur votre destin, c’est que nous avons nourri et que nous nourrissons encore une grande confiance dans votre avenir, alors qu’en agissant comme vous le faites, vous opposez des obstacles importants à nos intentions constructives.

Soyez tout à fait certains que, si vous trouvez la force et le courage de construire une solide union entre tous les peuples de la terre et que vous réalisez le démantèlement complet de toutes les armes destructrices qui aujourd’hui encore, plus que jamais, vous rendent orgueilleusement mauvais et morbidement agressifs, nous nous sentirons autorisés, par l’Amour qui nous lie à vous depuis les origines de ce système solaire, à nous approcher sans aucune réserve, pour vous donner les connaissances et la science qui procureraient à toute l’humanité, une vie sereine, riche de bonheur, de vraie liberté et de prospérité infinie. Tel que vous faites et tel que vous agissez vous provoquez en nous, non seulement d’énormes difficultés, mais aussi une grande déception et de l’amertume. Vous pourriez être vraiment libres et, comme nous, être les maîtres de l’univers et de sa beauté éternelle. Vous pourriez être libres de vivre heureux en vous aimant, sans souffrir et sans peiner. Vous pourriez, enfin, tourner vos yeux pleins d’espoir et d’Amour, de bienheureuse sérénité et de douceur spirituelle, vers l’image vivante de celui qui est toujours le créateur éternel du tout.

Pourquoi renoncer à tant de paix et à tant de bonheur? pourquoi voulez-vous à tout prix vous autodetruire de manière si terrible et nier en un éclair votre effort évolutif historique ?

Ce message, que nous avons dicté avec grand Amour mais avec une préoccupation toute aussi grande, est l’une des invitations les plus pressantes, étant donnée la gravité des actes que vous vous proposez d’accomplir. Nous avons beaucoup fait et nous continuerons à faire le possible pour endiguer le pire. Au cas ou vous, gouvernants et hommes de science, choisissiez le pire, il ne nous resterait que la seule tache de porter à l’extérieur de l’irrémédiable désastre uniquement ceux qui nous auraient connus et compris et qui auraient aimé leur prochain comme nous l’aimons.

Soyez donc prudents et responsables si vous voulez survivre! Faites que le pardon, céleste que Jesus-Christ vous a accordé par la grâce du Père Créateur, ne devienne pas inutile. Sur l’honneur. »

Retranscrit par Eugenio Siragusa
Mont Manfré, ETNA – le 30 Avril 1962 – 22h15

Quand est-ce qu’on arrêtera de gaspiller notre énergie terrestre pour nous perdre dans les guerres, les luttes de pouvoirs pour l’eau, les minerais, le gaz ou le pétrole OBSOLETES ? Nous nous polluons au lieu de s’unir pour des énergies gratuites, propres et accessibles pour tous… !!!

Y’EN A MARRE !!!

Catégories :La politique, Santé Étiquettes : , ,

OH LA LA !

Qu’est-ce que ça bouge !

C’est incroyable comment ça va vite; on entend plus parler de la grippe h1n1; Copenhague c’est finit et en eau de boudin; Noël est passé avec ses tonnes de cadeaux et ses morts de froid, la télé ressasse et repasse, la neige a fondu en 2 coups de cuillère à pot après nous avoir paralysé 2 jours, c’est marrant la dde savait 3 jours avant, Tout Le Monde Savait 3 jours avant…! Qu’elle arrivait et comme chaque année on s’est fait avoir !!! Mais c’est passé, déjà… Ma mère aussi est passé et 2 de mes soeurs ; on a dansé; pour Noël; j’aurais du bouger cette année mais j’étais trop fatigué; par cette chimio anti hépatite C Alors je suis resté tranquille à regarder par ma fenêtre, par mon écran de pc, par ma télé, par mes dvd, par mon téléphone, par mon portable, par delà mes rêves, mes cauchemards, mes doutes, mes changements, mes métamorphoses, Qu’est-ce que ça va vite ! La chimio, la psycho, la lumière, les cristaux, tout se mêle en une alchimie qui toute nettoyante et enrobante me transperce, me transmute, je cherche, je vis, je revis, je supporte, je subis, je crée une transformation radicale et profonde de centaines de vies d’ancêtres et de vies antérieures personnelles : c’est indescriptible et explosif !!!

Je décide de mes nouveaux schémas et on m’aide; on m’offre des cadeaux (normal c’est Noël me direz vous !) des inconnus me font de beaux cadeaux, j’en pleure; autour de moi mes filles, mon entourage bougent aussi et m’offrent de nouveaux visages, je me sens créateur, la musique et la pêche de Tempo oiô! sont en filigranne derrière moi… ET APPORTENT LA JOIE ! J’ai envie de voyager, de jouer, de partager, d’aimer, de rencontrer et créer; j’écoute radio La Habana, j’ai plein d’idées pour améliorer le confort et l’autonomie énergétique de ma maison; je guéris et je sais que le monde avance; les forces lumineuses de libération intérieures nous aident, nous sommes tous pris par la transcendance C’est lent encore mais en fait ça va très vite chez un grand nombre d’entre nous CHOISISSEZ DE BOUGER !!!! Dans le mouvement et NON CONTRE !

Avec et pour la terre, la nature, les humains, aprenons à partager vraiment, à guérir nos blessures, à s’éclater ensemble, à créer un monde nouveau où l’argent ne sert pas quelques-uns mais circule  pour tous C’est pour bientôt … ! Du rêve à la réalitéCa va tellement vite !

L’R du temps

On entend parler de la grippe qui avance… Il pleut, il fait doux supérieur à la norme; on fait des économies de chauffage; les français continuent à construire des maisons sans récupérateurs d’eau de pluie; de chauffe-eau solaire; d’éolienne sur axe vertical; décidément endormis ! La honte ! Toujours nos petites querelles politicardes surtout du côté du ps qui ne propose toujours rien d’intéressant; Sarko qui se prend pour un grand entrepreneur novateur; les pauvres immigrés continuent à être pris pour des statistiques; sans qu’on puisse prendre en compte des destins incroyables de courage et de galères vécus par des êtres humains qui se sortent de la misère en venant travailler et cotiser chez nous pendant des années… !!!!!!

Moi mon destin en ce moment c’est lundi à l’hopital pour commencer la bithérapie contre le virus de l’hépatite C, Tempo oiô! qui sort de la rue et évolue en jouant devant un public attentif et chaud; (Bé oui 3 ème fois à l’Equi-table!): scènes magiques de bruitages tout en nuances ou de solos explosifs en faisant danser des africains hilares et des petits blancs tout aussi joyeux !Et puis les relations humaines les rapports humains, la famille, la femme, les enfants, les amis…                            Dernier sujet en date : l’amitié Qu’est-ce que l’amitié Qui est vraiment mon ami; de qui suis-je vraiment l’ami ? J’ai eu des surprises dernièrement Je n’en dis pas plus J’ai du trop mélanger le travail à l’amitié; Moi je ne peux pas m’en empêcher quand je vois quelqu’un souvent que je rigole et travaille bien en même temps petit à petit la personne devient un ami Il faut du temps mais je ne pensais pas me tromper comme je l’ai fait dernièrement… Et d’autres personnes que l’on connait moins peuvent parfois nous montrer des témoignages fort de sentiments amicaux… Ca remue ; mais c’est comme ça … Affaire à suivre dans la complexité des liens tissées par l’affinité au sein des destinés humaines …                      (Mais au fait il n’y a pas d’R à Amitié)

Hé man keep cool avec ta vie…!

eH voilà ça fait 25 ans que j’ai l’hépatite C Depuis pas de pb jusqu’en 2005 Tout s’emballe chagrins d’Amour dépression Fatigues Beuveries variées Et voilà le virus qui fait monter les transaminases à 5 fois la norme Dur Dur Du coup traitement de choc arrêt des poisons alcool fumées médocs nourritures frites, graisses animales, viande rouge, acidité, piments, pizza, etc Et que du bon léger des légumes viandes maigres poissons fruits tisanes Tout Bio Médicaments à base de plantes Et un homme neuf est né Ce CHER virus me mettant un magnifique garde-fou “Hé man keep cool avec ta vie…!” Je ne voulais en aucun cas du traitement chimique ribavirine interféron MAIS les exemples de mes proches traité et se retrouvant sans trace de virus m’a fait réfléchir et le virus restant virulent et même “virufort” J’ai commencé à fléchir ET PUIS EN FAIT Ca y est c’est parti rendez-vous le 15 septembre 2009 à Clocheville à Tours… A suivre………………………

Catégories :Santé